Notre écosystème

Les Lucioles du Doc sollicite une grande diversité d’espaces : établissement scolaire, centre socio-culturel, établissement pénitentiaire, maison de quartier, espace du travail, maison des jeunes et de la culture, jardin associatif, et même média en ligne. En somme, tout endroit qui pourrait proposer au public qui le fréquente un temps de réflexion et d’échange autour du cinéma documentaire.

D’un bout à l’autre du cinéma documentaire

Le cinéma documentaire est au cœur des activités de l’association, à la fois à travers la réalisation de films par les personnes participantes et la diffusion de films documentaires réalisés par des cinéastes.

Les Lucioles organisent des projections : elles assurent la rémunération des ayants-droit et l’acheminement des copies sur les lieux de projection, accompagnent les structures dans l’organisation et l’animation des séances. Elle peuvent également proposer des intervenant.e.s et du matériel pédagogique. De leur côté, les structures prennent en charge la mobilisation du public et la communication.

Les Lucioles publient des articles sur Basta! : elles coordonnent chaque mois le choix et le visionnage de films documentaires et l’écriture des critiques mais aussi le lien avec les ayant-droits et l’équipe des films sélectionnés.

Les Lucioles animent des ateliers dans le cadre d’ateliers de programmation et d’éducation critique à l’image ; de réalisation documentaire et de débat politique.

Les Lucioles produisent des films : elles assurent la post-production, l’édition et la diffusion des films réalisés par les participant.e.s de certains ateliers.


La dimension collective

Les membres du conseil d’administration, adhérent.e.s et bénévoles de l’association peuvent participer au travail de sélection des documentaires, à la préparation et à l’animation des activités, ainsi qu’au fonctionnement de l’association dans son ensemble. Des temps collectifs sont régulièrement organisés pour consolider notre groupe et définir ensemble ce vers quoi nous souhaitons aller. Ces temps collectifs sont autant d’espaces pour l’auto-formation, l’analyse de nos pratiques et la co-construction.
L’association s’organise également autour de groupes de travail, qui soutiennent le fonctionnement de certains projets et l’équilibre de l’association.

Cette présentation du fonctionnement de l’association n’est ni exhaustive, ni définitive.
Elle se dessine au fur et à mesure des nouvelles rencontres et propositions.

N’hésitez pas à nous contacter !